Resumé: Cet histoire représente un problème sociale de France durant les années de 1800. La pauvreté entre les roturiers étaient énorme. Le système de justice étaient en défaut et pénalisaient les pauvres. Mais, dans ce mauvais climat social, il y avait aussi des personnes qui étaient différents. Valjean était une personne avec une haute moralité. L’histoire revolves autour de lui et ses efforts à supporter la moralité et la justice , durant s’ échappant la loi, qui voulait lui poursuivre. Il a promis à Fantine qu’il va s’occuper de sa fille, Cossette. Jusqu’aux ses derniers jours de sa vie, il a jamais cassé sa promesse. Il y avait un policier, Javert, qui croyait en justice, mais à la fin, il s’est suicidé parce qu’il s’est allé contre ses principes. Il y avait des révolutionnaires, qui sont morts pour la cause des pauvres. La fille, Éponine a sacrifié sa vie pour Marius, l’homme qu’elle aimait, mais qui aimait Cossette et pas Éponine. Marius at Cossette sont les romantiques de cet histoire, qui nous donnent un climat amoureux entre la confusion, la pauvreté et la haine.

Les Thémes: Cet histoire revolve autour de deux thémes, le rêve et le suicide. Premièrement, l’histoire revolve autour des vies et rêves de toutes les types de personnes. Valjean avait un rêve d’avoir une vie normale. Il avait un rêve de satisfaire la promesse qu’il a fait à Fantine de s’occuper de sa fille, Cossette. Les roturiers avaient un rêve de vivre une plus mieux vie, qui veut dire, pas si pauvre qu’ils étaient. Les révolutionnaires avaient un rêve d’améliorer le destin des pauvres. Javert avait un rêve de finalement attraper Valjean et de lui faire punir. Éponine avait un rêve d’épouser Marius. Son rêve est detruit quand elle découvert que Marius aime Cossettes et pas elle.

De tous les rêves, Valjean se semblait comme le plus noble et le plus mieux. Il devait s’échapper de la loi et Javert toute sa vie, mais, il a jamais arrêté de chercher pour son rêve, qui était d’avoir une vie normale et de faire le plus mieux de la vie de Cossette. Son rêve pour le mieux de Cossette, lui prend derrière les lignes des révolutionnaires, où il sauve la vie de Marius. Il risque sa vie pour prendre Marius loin du danger. Il est attrapé par Javert, mais plaide pour la vie de Marius, pas pour soi-même. Il promet de retourner. Le coeur noble de Valjean émouvoit Javert. Il lui laisse partir. Javert se suicide à cause que ses rêves d’être un policier loyal sont detruits par ses actions.

Cet histoire nous représente que même durant les épreuves et le désespoir, c’est le rêve pour le bon et le mieux vie, qui nous fait bouger. Nous rêvons pour un mieux futur et rêve que nos problèmes vont prendre fin. Pas beaucoup de nous réusissons. Mais, c’est le rêve, qui nous fait essayer et continuer. Nos rêves, aussi nous aident à être les plus mieux personnes et aident à construire une plus meilleure societé.

Le deuxième thême est le suicide et la souffrance. Javert était un policier. Il était loyal, sincère et aimait la loi. Il a toujours pensé que les gens qui transgressé la loi était des criminels. Ces criminels doivent être prosecutés par la loi et puni. Son simple esprit, n’était pas capable de trouver la justification pour les situations différentes, quand la loi n’est pas appliqué. Il ne pourrait pas comprendre qu’une personne peut être bonne et aussi transgresser la loi. Il a poursuivi Valjean toute sa vie, parce qu’il considerait Valjean comme un criminel. Il a vu la bonne personne qui était Valjean, mais il ne le pourrait pas comprendre et l’accepter. Finalement, quand Javert devait laisser partir Valjean, il a transgressé ses principes. Il n’était pas possible pour Javert d’accepter qu’il a transgressé la loi. Il, Javert, peut seulement soutenir la loi, pas la transgresser. Alors, son seul recours était de prendre sa vie. Il s’est suicidé, parce qu’il ne peut pas accepté qu’il est maintenant un criminel, à cause qu’il a, soi-même trangressé la loi.

Ça c’est une problème complexe pour Javert. Il est le protecteur da la loi. Alors, il ne peut pas la transgresser. Il ne comprenait pas que la loi elle-même peut être fausse. Il doit utiliser sa tête et pas son coeur pour interprêté la loi. Javert ne pourrait plus prendre à se faire face à sa décision, qu’il a fait par suivre son coeur. À Javert, ça c’est une grosse faiblesse et une déloyalté à la loi. Ces principes était plus forts que sa vie.

Ce carartère nous représente le conflit que tout de nous autres souffrent entre les décisions qu’on fasse de notre tête et coeur. Les décisions logiques qui sont fait avec la tête n’est pas toujours correctes et humaines. La vie demande des décisions fait par le coeur quelques fois, qui ne supportent pas l’esprit logical, mais qui sont nécessaire parce que tout le monde et humain et on vivent ensemble dans une société.

Genre de livre: Ce livre est un livre d’aventure fictif. Quoique, l’histoire est basé sur les gros événements d’après l’époque Napoleonatique. C’est un roman d’aventure parce qu’il est tellement mouvementé. Comme j’avais déjà expliqué, tout l’histoire est basé sur les choses que les révolutionnaires ont fait pour avoir de l’égalité. Si ils faisaient rien, Victor Hugo n’aurait pas avoir la chance d’écrire une classique comme celle-ci. Aussi, c’est fictif parce que, rien de ce livre est actuellement arrivé. Tout ça est venu de la tête de Victor Hugo.

Impression Personnelle: Cet histoire semble d’avoir une thème eternelle. Les souffrances, confusions, injustice et la vie des pauvres, semblent d’avoir jamais changé. Le contexte et l’ère ont changé entre le cadre de l’histoire et aujourd’hui, mais avec les modéfications, le même histoire peur être repété comme la vérité en beaucoup de pays de notre monde maintenant.

Valjean a été persécuté toute sa vie pour voler un miche de pain. Il a essayé et a réussit de créer l’espoir et l’amour tout autour de lui. Il a donné sa vie pour les autres et pour la promesse qu’il a jamais brisé. Il était original en pensant, un révolutionnaire des idées et actes. D’autre part, Javert était un bureaucrate, avec la loyauté à la loi et le roi, qui avait rien d’originalité, et qui s’est suicidé quand il devait briser la loi. Les autres caractères représentaient une large classe de personne, qui travaillaient fort et espéraient, et les autres qui étaient corrompues et volaient.

Je suis imprisionnée par l’auteur et ses perspicacités remarquables dans la société, qu’il a représenté si admirablement. Il nous a représenté que la bonne toujours gagne. Les souffrances de Valjean n’ont pas diminué son but pour faire le mieux des autres. La société a toujours des gens qui ne sont pas bons, mais ils vont périr devant les idéals forts et les bons actes.

Leave a Reply

3 Comments on "Les Misérables: Resumé, Les Thémes, Genre de livre"

avatar
Sort by:   newest | oldest | most voted
thomas
Guest

toi c’est sur t’es pas de la famille de victor hugo en tout cas t’as pas son talent d’écriture ni son othographe fdp

fiif
Guest

le narrateur fait-il partie de l’histoire ?

Sou S.
Guest

je veux savoir les lieux d’actions

wpDiscuz